fbpx

Il est maintenant admis par tout le monde qu’un bon storytelling commercial est plus porteur qu’un bon CV (n’est-ce pas Tyrion Lannister ?) et pourtant encore trop peu d’entrepreneurs utilisent cette technique exceptionnelle pour vendre ou créer du contenu


Qu’on se le dise à travers le monde entier il ne sera impossible de trouver meilleur storyteller que nos mamans. Vous voyez, ou en tout cas je l’espère pour vous, quand nos mamans nous racontaient des belles histoires avant que nos yeux se ferment et que l’on passe une nuit bercée de rêves doux et tendres. Quand dans une ambiance tamisée nous étions blotti entre nos oreillers et l’épaule de maman essayant de lutter contre le sommeil pour connaître le dénouement de l’histoire qu’elle nous racontait d’une voix douce.

Il est maintenant admis par tout le monde qu’un bon storytelling commercial est plus porteur qu’un bon CV (n’est-ce pas Tyrion Lannister ?) et pourtant encore trop peu d’entrepreneurs utilisent cette technique exceptionnelle pour vendre ou créer du contenu. Dans la grande majorité des cas c’est surtout par manque de savoir faire, par peur de paraître idiot ou ringard. Pourtant il n’y a pas besoin d’être un grand spécialiste de la communication pour s’en sortir avec brio et nous allons voir d’ici quelques instants comment nous pouvons, ensemble, voir quelques astuces pour vous aider à développer vos compétences de conteur.

Le storytelling commercial (ou storytelling marketing) ça ne s’improvise pas….

Sauf à être Voltaire, Spielberg ou un créateur de ce niveau (et encore, j’imagine qu’ils devaient tout de même préparer des choses avant de créer), une bonne histoire ça doit se travailler en amont. Si on devait retenir qu’une seule chose en communication / marketing ça serait : connaître son client / lecteur !

Un bon storytelling commercial commence donc naturellement par savoir à qui vous allez  raconter votre histoire.

Puis il sera important de se fixer un objectif. Votre histoire doit mener à quoi ? Vendre ? Agrandir votre communauté ? Amener vos lecteurs vers une page ou un site en particulier ? Sans but vous allez marcher longtemps mais avec une boussole vous allez marcher dans la bonne direction.

Pour reprendre mon exemple de départ j’imagine qu’une maman ou un papa ne racontera pas une histoire d’horreur à son enfant de 4 ans pour l’endormir, tout simplement parce qu’ils savent à qui ils vont parler, ce que la « cible » aime ou n’aime pas, l’objectif (ici c’est s’endormir et passer une bonne nuit) Vous comprenez la logique d’un bon storytelling marketing ?

 

Faites un storytelling marketing qui parle le même langage de votre cible !

Raconter une histoire et surtout faire ressentir des choses aux autres ça demande d’avoir soi-même été de l’autre côté du micro et avoir été bercé.

Je ne peux que vous conseiller de vous ouvrir au monde. Lisez des livres, jouez à des jeux-vidéos, regardez des films… Il va falloir être patient et curieux pour réussir à créer un univers ou les autres voudront vous suivre.

Mais j’imagine qu’une partie d’entre nous n’a pas ce temps ou ne souhaite pas le prendre et voudrait des conseils immédiats pour faire du bons storytelling… Je ne peux donc que vous conseiller de vous inspirer de vos concurrents. Comment se racontent-ils ? Quel est le format de leurs publicités ? Le message qu’ils transmettent ?

Chaque marque doit avoir sa particularité, sa façon de se définir, de se raconter. Prenez des marques que vous aimez ou qui vous inspire et regardez leur manière de concevoir leurs messages.


Annonce importante avant de continuer l’article !

Avant de continuer laissez moi prendre 30 secondes pour vous parler d’une formation que nous avons découvert un peu au hasard en naviguant sur internet mais que nous avons…. A-DO-RE !

Cette formation vidéo en ligne est destinée aux personnes qui ne se sentent pas à l’aise à l’oral, qui ont les jambes qui tremblent et la boule dans le ventre quand il s’agit de parler devant un groupe. Mais elle s’adresse aussi aux entrepreneurs, aux managers, aux étudiants et à tout ceux qui ont besoin de s’exprimer régulièrement en public.

C’est votre cas ? Vous aussi  vous avez chaud quand il s’agit de vous mettre sur le devant de la scène ? Ne vous en faites pas vous aurez réglé ce problème très rapidement après avoir visionné les différents modules.

Premièrement le coach vous apprendra à travailler votre voix avant d’attaquer la seconde partie de la formation qui vous donnera les clés pour gagner en confiance et apprendre à parler avec clarté

C’est compréhensible, pédagogique, le coach prend bien le temps de tout expliquer et les exercices ne sont pas contraignants. C’est pour ces différents points que nous nous sommes dits en interne qu’il ne serait pas sympa de notre part de garder pour nous cette formation.

Au niveau des garanties : la formation est satisfaite ou remboursée pendant 30 jours et si vous n’avez aucun résultat au bout de 12 mois là encore vous serez intégralement remboursé. Que demander de plus ?


Le cœur d’un bon storytelling commercial c’est la satisfaction de votre client !

Une partie de ce chapitre a été déjà abordée dans le premier point mais je souhaite tout de même approfondir…

Beaucoup (trop) d’entreprises ou de vendeurs indépendants sont très bons pour parler d’eux et de leurs produits. C’est indéniable. Mais savent-ils au moins que parler d’eux ne fera rien d’autres que flatter leur égo ?

Si vous voulez parler à des lecteurs, des viewers, des clients ou des investisseurs vous devez LEUR parler d’EUX.

Un bon storytelling doit vous faire réfléchir, vous exciter, vous énerver…. En tout cas vous faire ressentir des choses ! Exposer des caractéristiques techniques sous forme de liste peut vous aider à vendre (c’est mieux que rien après tout) mais croyez moi que si vous arrivez à donner à votre client l’envie de se procurer votre produit en lui faisant imaginer des choses, ressentir des sensations ce n’est pas un produit que vous allez vendre mais des millions.

Pour se faire votre produit et votre marque doit raconter quelque chose et promettre une plus-valu votre client. Si vous promettez à votre client d’être le même avant et après son achat, pourquoi viendrait-il chez vous ?

Prenez une publicité pour un déodorant Axe, il y a quelques années le parti pris était de dire qu’avec leur produit un homme pouvait attirer des dizaines de jolies filles toutes prêtes à le poursuivre dans la rue.

Prenez maintenant une publicité pour une eau minérale spécialement conçue pour les femmes enceintes, la promesse c’est que l’enfant que porte la cliente sera en meilleure santé après avoir bu de cette eau qu’avant…

Vous voyez que les promesses faites dans un storytelling commercial que vous pouvez faire sont multiples et peuvent prendre des formes radicalement différentes. Le tout est de trouver LA manière de parler à VOTRE clientèle.

Souvenez-vous aussi que l’Hermine Bavarde peut vous aider à développer vos projets de communication. Pour cela il suffit de cliquer juste en dessous afin de nous envoyer un petit mail (ça ne prendra que deux ou trois clics)

Que ça soit en storytelling commercial, storytelling digital ou storytelling d’un produit… L’Hermine Bavarde connaît son sujet.


Loading Facebook Comments ...

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *